la fabrique de bordeaux Métropole

Journal de la Fab

Meilleurs voeux !

01.01.21

Toute l’équipe de La Fab vous adresse ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2021 !

 

(c) Le Quartier Graphique

Bruges – Appel à candidature pour l’occupation de locaux et d’espaces extérieurs

14.12.20

Bordeaux Métropole organise la mise à disposition provisoire d’une parcelle située à Bruges, le long de l’Avenue de Terrefort d’une superficie d’environ 3 500 m² afin d’y créer un lieu d’animation du quartier. A proximité de la rocade et du tramway, le terrain mis à disposition comprend des espaces extérieurs et un bâtiment de 100 m² chauffé et raccordé.

Pierre FilliquetPierre Filliquet

 

L’intention est de rassembler dans un même lieu diverses pratiques — projets associatifs, culturels, économiques – afin de leur permettre de se développer, de s’enrichir mutuellement et de contribuer à la vie du quartier et ainsi activer la future opération d’aménagement de Bruges Terrefort.

Ce lieu accueillera des occupations temporaires jusqu’au second semestre 2022. Le montant de la redevance est nettement inférieur au prix du marché.

Le ou les futurs occupants seront retenus selon leur capacité à animer le quartier et à créer un lieu de vie, à s’investir dans le projet commun et sur leur capacité à libérer les locaux à échéance.

Les occupants seront désignés par une commission composée du service Immobilier et du service Développement Economique de Bordeaux métropole, en tant que propriétaire, de La Fab et de la Ville de Bruges.

Date limite de remise d’un dossier d’offre par porteur de projet à l’adresse commercialisation@lafab-bm.fr avant le 18 janvier 2021 à 12h, pour une entrée prévisionnelle dans les lieux au 1er Trimestre 2021.

(c) Pierre Filliquet

Maintien de l’activité de La Fab

30.10.20

Le gouvernement ayant mis l’accent sur la nécessité de poursuivre les chantiers immobiliers et d’aménagement en France, ce afin de maintenir une activité économique à minima sur nos territoires, La Fab, opérateur d’intérêt général de l’aménagement urbain au service de Bordeaux Métropole et de ses communes maintient son activité et ses chantiers durant cette période de confinement national.

🏢 Les collaborateurs de La Fab travailleront en présentiel et à distance : ils sont joignables par mail et téléphone.

👨‍💻 Les réunions dans les locaux de La Fab avec des intervenants extérieurs sont annulées en présentiel, elles se tiendront en visioconférence.

🏗 L’ensemble des chantiers se poursuivent et ne connaîtront pas de coût d’arrêt.

📩 Merci de bien vouloir privilégier l’envoi de courriers électroniques sur l’adresse générique suivante : contact@lafab-bm.fr relevée quotidiennement.

📃 Les factures/situations seront traitées par le service administratif et financier selon le dispositif habituel.

Prenez soin de vous et de vos proches.

(c) Pierre Filliquet

Réemploi des matériaux

22.09.2019

Dans le cadre des 2 programmes qui lui ont été confiés par Bordeaux Métropole, Habiter, s’épanouir et Entreprendre, travailler, La Fab met en place une démarche expérimentale de recyclage des matériaux issus des chantiers de démolition menés sur ses périmètres d’intervention, avec l’appui de son AMO le collectif d’architectes Cancan.

A l’occasion de l’exposition accessibles par nature d’arc en Rêve consacrée aux projets menés sous maîtrise d’ouvrage de La Fab, une conférence sur le réemploi des matériaux de construction s’est tenue le 21 mai 2019 en présence de :

Anne Walryck, vice-présidente de Bordeaux Métropole, chargée du développement durable, adjointe au maire de Bordeaux
Tihaine Berthomé et Guillaume Gandon Léger, architectes chez Cancan qui ont présenté la démarche expérimentale menée avec La Fab et les associations assurant la collecte et la déconstruction des matériaux (Solibat, Compagnons Bâtisseurs Nouvelle Aquitaine, Maison Système, Atelier d’Eco)
Nicole Concordet, architecte, Bordeaux
Maarten Gielen présentant le travail du collectif Rotor
Solidaire, Etu’récup

Conférence accessibles par nature

22.09.2019 — 10.12.2019

Arc en rêve avec La Fab proposent une exposition dont l’ambition est de montrer les avancées et les premiers résultats du programme Habiter, s’épanouir, que ce soit des logements livrés, des chantiers ou bien des projets en cours d’étude.
Parallèlement à ce premier programme, les questions liées aux territoires du travail, ont également fait l’objet d’un programme confié par Bordeaux Métropole à La Fab en 2016 : renouveler la qualité architecturale et urbaine de l’immobilier d’entreprise, renforcer la place des activités productives sur le territoire, proposer une large gamme d’emplois à la population, équilibrer le développement sur toutes les communes, faciliter l’achat et la location, innover dans les programmations et les procédés.

La conjugaison des deux programmes, bien que leur temporalité et le niveau de leur mise en oeuvre diffèrent, dessine quelques fondamentaux sur lesquels l’exposition souhaite mettre l’accent : habiter, s’épanouir, travailler, dans des espaces de qualité, accessibles financièrement et en termes de mobilité, en incluant la nature comme élément essentiel du projet développé.

Sur cette base commune, les différentes opérations d’habitat et d’activités économiques présentées, plus de vingt-cinq, offrent une grande diversité :
– Des acteurs nombreux mobilisés dans des formes de partenariat renouvelées
– Des modalités opérationnelles multiples adaptées à chaque contexte : taille d’opération : des ilots à l’opération d’aménagement, différents montages retenus
– Une production architecturale multiple.

Accessibles par nature // exposition

25.04.2019

Habiter, entreprendre dans la métropole

arc en rêve avec La Fab proposent une exposition dont l’ambition est de montrer les avancées et les premiers résultats du programme Habiter, s’épanouir, que ce soit des logements livrés, des chantiers ou bien des projets en cours d’étude.
Parallèlement à ce premier programme, les questions liées aux territoires du travail, ont également fait l’objet d’un programme confié par Bordeaux Métropole à La Fab en 2016 : renouveler la qualité architecturale et urbaine de l’immobilier d’entreprise, renforcer la place des activités productives sur le territoire, proposer une large gamme d’emplois à la population, équilibrer le développement sur toutes les communes, faciliter l’achat et la location, innover dans les programmations et les procédés.
La conjugaison des deux programmes, bien que leur temporalité et le niveau de leur mise en oeuvre diffèrent, dessine quelques fondamentaux sur lesquels l’exposition souhaite mettre l’accent : habiter, s’épanouir, travailler, dans des espaces de qualité, accessibles financièrement et en termes de mobilité, en incluant la nature comme élément essentiel du projet développé.
Sur cette base commune, les différentes opérations d’habitat et d’activités économiques présentées, plus de vingt-cinq, offrent une grande diversité :
– Des acteurs nombreux mobilisés dans des formes de partenariat renouvelées
– Des modalités opérationnelles multiples adaptées à chaque contexte : taille d’opération : des ilots à l’opération d’aménagement, différents montages retenus
– Une production architecturale multiple.

exposition du jeudi 28 mars au dimanche 26 mai 2019
grande galerie d’arc en rêve