les projets retenus
Eysines – Carès Cantinolle
Le projet de départ...

L’avis du jury

Le projet retenu a convaincu le jury par sa capacité à s’inscrire dans un environnement aujourd’hui non habité (zone commerciale et artisanale de Cantinolle) mais qui a vocation à évoluer dans le cadre de l’opération d’aménagement de Carès Cantinolle. Le projet propose un dialoguer avec les « boîtes » commerciales avoisinantes mais aussi le grand paysage (Parc des Jalles). Le projet s’organise autour d’un anneau, de deux émergences et d’un jardin central. L’anneau est décollé du sol permettant d’offrir des conditions d’habitabilité maximales à tous les habitants tout en générant la densité suffisante à la réussite de l’opération. Les émergences déclinent la thèse de la verticalité et se conjuguent avec l’horizontalité de l’anneau ; elles prennent fonction de repères et dotent les logements situés en hauteur de généreuses vues sur le grand territoire. Le jardin s’organisera autour d’un vaste jardin de pins. Ce jardin est un véritable espace de référence autour duquel les escaliers se répartissent. La modularité est au cœur de la conception du projet selon le principe de volume capable, de duplex et de plateau libre. Les T2 peuvent être aisément transformables en T3 puis en T4. Les logements traversant disposent tous d’espaces extérieurs.

Contexte

Le site de projet se situe dans le périmètre de la future ZAC de Carès Cantinolle et plus précisément au sein de la zone commerciale qui a vocation à évoluer vers le Faubourg Cantinolle (objectif de mixité commerces, habitats et activités artisanales).  L’ilot témoin de Cantinolle se trouve à proximité immédiate d’un périmètre de source d’eaux potables mais ne se trouve pas pour autant dans le périmètre de protection immédiat de la source tel que défini dans l’arrêté préfectoral. Le quartier sera desservi par l’extension du tramway de la ligne D. Le programme de construction est constitué de 150 logements sociaux et privés sur un terrain privé dont 30% locatif social, 20% accession abordable et sociale et 50% libre.

Laureat

Carpe Diem / Bruther

En savoir plus

Télécharger le PDF

Le Projet vu par ses concepteurs

Tranches de vie…

Marie, mère de famille célibataire,

« De temps en temps, surtout le dimanche, Marie va courir le long des pistes cyclables. En rentrant elle récupère ses deux filles qui jouaient avec leurs amies dans le jardin sous l’oeil protecteur d’une vieille voisine. (…) »

Charles, investisseur,

Charles travaille dans le « consulting » et s’occupe de placer l’argent de ses clients dans des biens immobiliers. Tout dernièrement, il a tout simplement investi dans un appartement de plus de 80 m² dans le nouveau quartier de Carès-Cantinolles à Eysines. Sans être en plein centre, il savait qu’il faisait un bon investissement en l’achetant. Tout le quartier était en train de changer, et pour le meilleur. (…)

Annabelle,

employée à Super U « Si tu n’achètes pas jeune, tu n’achèteras jamais ». Ces paroles raisonnaient constamment dans la tête d’Annabelle. Elle savait que ses parents avaient raison et depuis longtemps elle avait appris à voir à long terme. (…) Juste en face de la ligne D du tram et de son lieu de travail elle avait trouvé un appartement de 50 m², double orientation, en duplex et avec balcon. C’était spacieux, pratique, agréable (…)

L'état du projet

Eysines - Carès Cantinolle

28/11/2012

17/06/2014

2016

12/2017

Les autres projets candidats

Carpe Diem - Toury Vallet

Carpe Diem - Collectif Encore