les projets retenus
Le Bouscat ~ Libération centre-ville
Le projet de départ...

L’avis du jury

Orientation et éclairement –

Des logements très largement ouverts au sud et une pluralité d’orientation systématique.

Organisation intérieure et rapport à l’extérieur – Une proposition de distributions intérieures flexibles et innovantes et des pièces d’eau ventilées naturellement si possible. Des espaces extérieurs privatifs très généreux, à forte valeur d’usage et démultipliés. Une intégration d’espaces de travail à domicile en interface avec l’espace public à RdC. Des espaces verts partagés pour faire le lien avec l’espace public.

Diversité de l’offre et qualité de chaque logement – La diversité de l’offre de logements est placée au cœur du projet, le projet propose une programmation en fonction des modes d’habiter : isolé, famille, personne dépendante, etc… La même attention est portée à chacun des logements en terme de conception et de valeur d’usage.

Vis-à-vis et rapport aux mitoyens – Chaque logement dispose de son intimité au moyen de la disposition des terrasses et de la clôture des jardins. La « politesse » vis-à-vis des mitoyens existants est respectée. Le prospect entre chacune des constructions s’étire à mesure qu’elles gagnent en hauteur.

Contexte

Cette opération, qui se développe sur le foncier privé de la société Renault, contribue au réaménagement du centre-ville du Bouscat par la réalisation d’un espace public assurant une liaison entre le tram et le secteur de la Mairie.

Laureat

Vealis Développement / Bouygues Immobilier / Leibar & Seigneurin

En savoir plus

Télécharger le PDF

Le Projet vu par ses concepteurs

Concevoir un projet aussi significatif et structurant pour la ville du Bouscat, revient à mener une réflexion sur le fait d’habiter la ville et d’envisager ses mutations.

Nous avons considéré que l’enjeu principal était la qualité de l’offre de vie proposée aux futurs résidents. Ceci s’inscrivant dans une logique où le logement collectif en centre-ville cesserait d’être un choix par défaut, pour devenir une véritable aspiration. Ce retournement de tendance, ambitieux mais nécessaire, ne pouvant s’opérer qu’à travers la capacité d’une proposition urbaine et architecturale à susciter un véritable désir d’habiter.

Il s’agit de créer un élan positif, une stimulation, de réveiller un imaginaire, dans lequel le vivre ensemble soit perçu comme une valeur ajoutée.

Ceci suppose un travail approfondi sur le logement, et plus particulièrement sur la capacité de celui-ci à répondre aux mutations sociales, aux aspirations nouvelles, tout en s’inscrivant dans une logique économique maîtrisée.

Ce travail met véritablement le logement (l’habiter) au centre du dispositif.

Il n’est donc plus la conséquence d’un parti urbain ou architectural, mais une composante essentielle d’un dispositif spatial. Simultanément, il s’agit de mettre au point une stratégie de projet qui trouve son fondement, sa logique interne, dans une forme de justesse et d’adéquation avec le territoire de la ville du Bouscat. Ceci suppose de tendre vers un urbanisme et une architecture situés, c’est-à-dire issus d’une lecture attentive des spécificités et des singularités du site.

L'état du projet

Le Bouscat ~ Libération

11/2012

06/2013

04/12/2015

Les autres projets candidats

Clairsienne-CAIR - Lambert et Lénack - AD Dauphins - Lets’Grow - Why architecture

Pichet - Domofrance - Otton - Sanchez

Vinci - Pepito mi corazon

Altarea - Reichen et Robert Associés