la fabrique de bordeaux Métropole

Journal de la Fab

Réemploi des matériaux : La Fab renforce sa démarche REFAIR et lance un site

La Fab a présenté, aux côtés du Collectif Cancan, assistant à maitrise d’ouvrage (AMO), sa stratégie de réemploi et de réutilisation des matériaux de démolition issus de ses chantiers, à l’occasion du Forum des Projets Urbains Grand-Ouest à la Cité mondiale de Bordeaux vendredi 11 mars.

Initiée en 2017, la démarche de La Fab vise à participer à la diminution sensible de l’impact environnemental du secteur de la construction, en produisant moins de déchets et moins d’émission de Gaz à Effets de Serre (GES). Elle a d’abord consisté à organiser la collecte de matériaux de construction dans le cadre de chantiers de démolition sur les sites de projet de La Fab. Pour cela, un travail a été mené en étroit partenariat avec les acteurs relevant de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), à l’instar des Compagnons bâtisseurs et de leur plateforme Soli’Bât Aquitaine et de Maison système, en charge de la collecte des matériaux.

Entre 2019 et 2021, ce sont plus de 51 tonnes de matériaux qui ont été collectés sur 9 sites et qui ont retrouvés un second cycle de vie. A terme, La Fab mènera avec le centre de recherche technologique appliqué Nobatek/INEF 4, une évaluation de l’ensemble de la démarche, notamment pour mesurer les gains réels en GES. Depuis 2021, La Fab systématise également l’identification de projets « récepteurs », c’est-à-dire des projets immobiliers neufs ayant vocation à intégrer des matériaux de réemploi. Neuf projets sont en cours à ce jour.

Un site internet a été dévoilé pour l’occasion : refair-bm.fr. Il permettra de faire des recherches de matériau par site de projet et par type de matériau. Agissant comme une véritable vitrine des matériaux recensés et disponibles sur les sites de projet de La Fab, il facilitera leur réintroduction dans les projets immobiliers dès l’étape de la conception des projets. A terme, cette base de données a vocation à s’ouvrir à d’autres maitres d’ouvrage et opérations sur le territoire métropolitain.

Enfin, un lieu « ressource » ouvrira début 2023 à Mérignac sur le site du projet urbain Marne Soleil et jouera le rôle d’une plateforme de réemploi des matériaux du BTP. Il permettra à la fois de répondre à la problématique du stockage « tampon », d’augmenter la capacité de conditionnement des matériaux, entre les étapes de démolition et de construction, et de sensibiliser le grand public au cycle de vie des matériaux avec un espace d’exposition.

> En savoir plus en réécoutant l’émission “Bien dans ma ville” (France Bleu Gironde, 23/03/22, 3 min)

La présentation, assurée par Aurélie Hérault (La Fab) et Tiphaine Berthomé (Cancan), a provoqué beaucoup d’intérêt auprès des acteurs de l’aménagement urbain et de la promotion immobilière. Les participants s’interrogent sur l’échelle territoriale adéquate pour mettre en œuvre des circuits de réemploi et de réutilisation des matériaux, notamment dans des territoires peu denses, mais aussi sur l’extension de la démarche aux chantiers de travaux publics et à la gestion des déblais et terres excavées. Tous se montrent préoccupés par le sujet et appellent à une structuration de la filière du réemploi pour éviter que celui-ci reste marginal.

 

De gauche à droite : Aurélie Héraut (La Fab) et Tiphaine Berthomé (Cancan) – 11 mars 2022, Bordeaux (©La Fab)